Apnée du sommeil : Définition

Arrêt total de la respiration pendant plus de 10 secondes pendant le sommeil. On distingue plusieurs phénomènes:

  • Les apnées obstructives : Le flux respiratoire s’arrête complètement alors que les mouvements respiratoires du thorax et de l’abdomen continuent
  • Les apnées centrales : Le flux respiratoire s’arrête complètement ainsi que les mouvements respiratoires du thorax et de l’abdomen.
  • Les Hypopnées : Diminution du flux respiratoire de plus de 50%

Explication des apnées :

Dans la majorité des cas, les apnées/hypopnées du sommeil sont obstructives. Le passage d’air est obstrué au niveau de la gorge du patient (voir schéma). Une faible obstruction provoque un ronflement, une obstruction complète provoque une apnée.

L’air n’arrive plus dans les poumons et le taux d’oxygène dans le sang diminue. En réaction à cette baisse du taux d’oxygène pendant le sommeil deux organes majeurs de l’organisme réagissent : le cœur et le cerveau.

Le cœur bat plus vite pour compenser cette baisse du taux d’oxygène.

Le cerveau provoque un micro éveil pour aider le patient dégager le passage d’air au niveau de ses voies respiratoires.

La reproduction de ce phénomène de nombreuses fois pendant le sommeil fatigue le cœur et altère la qualité du sommeil.

Conséquences de l’apnée du sommeil :

A court terme :

  • Ronflements
  • Somnolence diurne – sensation de fatigue dans la journée malgré une nuit complète de sommeil
  • Maux de tête le matin
  • Troubles de la mémoire
  • Irritabilité
  • Troubles de l’activité sexuelle
  • Pauses respiratoires
  • Polyurie
  • Sommeil agité
  • Sudations intenses

A moyen et long terme:

  • Hypertension artérielle
  • Maladies cardiovasculaires: Infarctus du myocarde, Accident Vasculaire Cérébrale